BDSM : comment parler à son maître ?

Me revoilà avec un nouvel article plein de conseils pour aider toutes les soumises à bien se comporter avec leur maître BDSM. En effet, lorsque l’on débute, il n’est pas évident de savoir comment parler à son maître. C’est pour cette raison que j’ai eu envie de vous partager mon expérience de soumise.

Comment appeler son maître BDSM ?

C’est la question la plus fréquemment posée sur le net. Bien évidemment, on ne l’appelle pas par son prénom, cela va de soi. Et pour être honnête avec vous, je n’ai pas de véritable réponse à vous donner. En toute sincérité, si vous souhaitez savoir comment appeler votre maître BDSM, il vous suffit de lui demander. C’est aussi simple que ça. Pour ma part, nous avons gardé le terme « Maître ».

Comment s'exprimer en tant que soumise ?

Pour être la soumise à son maître, il est important de savoir comment s’exprimer. En effet, dans le milieu BDSM, le dominant se respecte et on ne lui parle pas n’importe comment. Mais comment s’exprimer en tant que soumise ?

Maître BDSM : tutoiement ou vouvoiement ?

Lors de nos premiers échanges, mon maître et moi-même avons choisi de nous vouvoyer. Nous sommes passés au tutoiement à partir du moment où nous avons commencé nos séances BDSM. Par contre, pendant nos jeux de rôle, je le vouvoie. Si par mégarde j’utilise le « tu », je subis une punition de sa part.

Soumise BDSM : peut-elle parler librement ?

Oui et non ! Je sais, c’est un peu vache de ma part répondre de cette façon. Pourtant c’est le cas. Bien sûr, vous pouvez parler librement, vous êtes maître de vos choix. Mais vous ne pouvez pas non plus dire tout ce qu’il vous passe par la tête. Ce qui est logique quand on y réfléchit. Avec mon maître, nous avons établi une « liste » de mots et expressions que je peux dire quand je veux. Et d’autres que je suis autorisée à prononcer seulement quand il m’en donne l’autorisation.

Maître et Soumise : se regardent-ils lors de leurs échanges verbaux ?

Quand une soumise s’adresse à son maître, son regard doit être fuyant. D’ailleurs, la plupart du temps, la soumise regarde le sol devant elle. En effet, quand votre maître BDSM vous donne un ordre et que vous répondez « Oui Maître », vous ne le regardez pas dans les yeux. Mais lors de certains moments pendant le jeu de rôle, la soumise a le droit (avec l’accord de son maître) de le regarder dans les yeux.

seance-bdsm

Quand est-ce qu'une soumise peut prendre la parole ?

Pour cette question, je ne vais pas vraiment vous aider. Tout simplement parce que tout va dépendre de vous et votre maître BDSM. Pour celle qui ne le savent pas, en règle générale une soumise parle très peu. Souvent, elle s'exprime uniquement lorsque son maître l’autorise à prendre la parole. Par ailleurs, il existe des jeux de rôle comme « la restriction de la parole » et « la libération de la parole ».

La restriction de la parole par le maître BDSM

Dans l’univers du BDSM, le dominant peut priver sa soumise de la parole sur un temps donné. Le seul mot autorisé est bien entendu le safeword. Pas de panique, si vous êtes une débutante, votre maître BDSM peut vous autoriser à exprimer certains mots au début et y aller progressivement. Cela permet de ne pas être stressé et d’y aller étape par étape. Lors de ce genre de pratique, le bdsm dominant peut choisir de vous bâillonner s’il juge cela nécessaire.

La libération de la parole

C’est le moment où votre maître BDSM vous autorise à vous exprimer de nouveau. Si c’est au milieu d’une séance, comportez-vous naturellement comme avant la restriction. Si au contraire la libération se fait à la fin d’un jeu, vous pouvez parler à votre maître comme vous avez l’habitude de le faire (en dehors du jeu bien sûr).

Quand une soumise peut-elle prendre la parole ?

Cette question, c’est à votre maître qu’il faut la poser. Vous fixez les règles ensemble, c’est donc avec lui que vous devez en discuter. Selon le maître, vous aurez le droit de prononcer certains mots quand vous le souhaitez. D’autres vous diront à quel moment vous pouvez vous exprimer librement et à quel moment vous devez garder votre langue dans votre bouche.

Comme à chaque fois, j’espère avoir pu éclairer vos lanternes. Je sais que parfois je ne vous aide pas vraiment, car chaque relation BDSM est différente. Mais cela vous permet d’avoir une petite idée sur le sujet. Dans tous les cas, je vous conseille de toujours communiquer avec votre maître BDSM. Que ce soit vos craintes, vos doutes ou vos désirs, n’hésitez surtout pas à lui parler. Tout comme moi, il vous donnera de précieux conseils 😉

Laisser un commentaire