3 conseils pour débuter dans la soumission

Bonjour les amis. Je suis sûre que vous êtes nombreux à être intéressé par le monde du BDSM, plus particulièrement dans celui de la soumission. Et très souvent, vous ne savez pas comment vous lancer. Je le sais, car j’ai été dans le même cas que vous il y a quelques années. Grâce à mon expérience de femme soumise, je vais vous donner 3 conseils pour débuter dans la soumission. Je vous laisse les découvrir dans les lignes qui vont suivre !

Le monde de la soumission

Chaque personne est différente et voit le monde différemment. Il en va de même avec les pratiques BDSM. Il y a encore peu de temps, cette pratique sexuelle était perçue comme une perversion étrange. Avec le film « 50 nuances de Grey » le BDSM a été vu comme une nouvelle mode. Mais la vérité est tout autre. Au fil du temps, le monde de la soumission et de la domination a peu à peu réussi à se faire une véritable réputation en faisant tomber les masques. Toutefois, beaucoup de gens pensent encore que le BDSM se résume à une relation basée sur le sexe agrémenté d’une fessée de temps en temps.

Pourquoi débuter dans la soumission ?

Comme je l’ai écrit plus haut, chaque personne est différente. En ce qui me concerne, l’univers BDSM m’a très vite attiré. Je ne saurai pas vraiment vous expliquer pourquoi. Mais le sado-masochisme me faisait de l’œil, et curieuse comme je le suis, j’ai tenté l’aventure.

Bizarrement, cette pratique sexuelle m’a très vite permis de me débarrasser de toute volonté tout en me sentant libérée de toute contrainte. J’ai également compris que le plaisir se partage à chaque séance entre un maître et son esclave.

J’ai aussi découvert de nouvelles pratiques sexuelles comme le bondage. Le fait d’être attachée m’a permis de me laisser aller complètement au plaisir que mon dominant me faisait ressentir.

Mise en scène et jeu de rôle

Le monde BDSM est un univers dans lequel nous jouons tous un rôle : le dominant et l’esclave. Mais pour explorer à 100 % cette pratique, les mises scènes et les jeux de rôle sexuels sont la clé pour arriver à assouvir tous ses désirs.

Pour cela, nous utilisons des déguisements, des tenues sexy BDSM, des accessoires… De cette manière, la relation entre le dominant et son esclave est théâtralisée. Et les pratiques sexuelles peuvent enfin commencer.

Mes 3 conseils pour explorer la soumission

Maintenant que vous en savez un peu sur le monde de la domination et de la soumission, je vais vous donner 3 conseils. Attention, ne pensez pas que je vais vous dire comment gérer la douleur et en tirer du plaisir. Ou comment faire évoluer votre relation de couple ou celle que vous entretenez avec votre partenaire de sexe. Mais plutôt des conseils pour vous aider à explorer cette pratique qui a changé ma vie sexuelle.

1er conseil : La soumission par étape

Les conseils que je vous donne sont basés sur mon expérience. Et le premier conseil que je trouve important de vous donner, c’est de procéder par étape. Il est essentiel de bien communiquer avec son maître. Mais surtout de trouver la bonne personne pour vous initier étape par étape à cette pratique sexuelle. Pour les dominateurs, vous pouvez aussi retrouver mon article sur le dressage soumise.

D’après moi, la base c’est de discuter, de définir ce que chacun souhaite et puis de se lancer petit à petit. Si vous allez trop vite, vous risquez d’avoir une mauvaise expérience et de ne jamais retenter l’aventure. Débuter dans la soumission, ça prend du temps.

2e conseil : Laissez parler vos fantasmes

Comme dans toutes pratiques sexuelles, laissez parler vos fantasmes. Il n’y a que de cette façon que vous prendrez réellement du plaisir. N’ayez pas honte de dire à votre maître que vous aimez porter un bâillon pour jouer les demoiselles en détresse. Ou de porter une cagoule pour jouer le rôle de l’anonymat. Ou encore l’utilisation des pinces à sein pour exciter vos tétons.

Ce ne sont que des exemples, à vous de laisser libre cours à votre imagination et d’en faire part à votre maître. À mes débuts, je rêvais d’être menottée et porter un collier. Cela me permettait de me mettre immédiatement dans le rôle de la femme soumise.

3e conseil : Définir les règles d’une séance de soumission

Avant toute séance de soumission, il est capital de définir les règles avec votre maître. Chacun doit être consentant et faire quelque chose qui lui convient. L’objectif est que les deux partenaires prennent du plaisir. C’est d’ailleurs pour cette raison que la plupart des relations maîtres/soumises possèdent un contrat. Cela permet d’être sur la même longueur dès le début et sans ambiguïté.

Petit conseil que je recommande fortement au débutant, c’est d’utiliser un « safeword ». Il s’agit de choisir un mot que vous utiliserez pour mettre fin à une situation qui ne vous convient pas. Je trouve cela rassurant de pouvoir arrêter à tout moment, surtout au début quand on ne sait pas vraiment ce qu’il va nous plaire.

 

La soumission en résumé

Il n’existe pas une manière précise d’explorer les différentes pratiques sexuelles qu’offre le BDSM. Mais il y a tout de même certaines choses qui ne changent pas. Si je devais résumer mon article, voici ce qu’il faut absolument retenir :

  • Communiquer avec son dominant ;
  • Le sado-masochisme doit se pratiquer dans un consentement mutuel ;
  • Définir ses fantasmes et ses désirs ensemble ;
  • Poser des limites et utiliser un safeword ;
  • Toujours pratiquer le BDSM en toute sécurité ;
  • Laisser libre court à son imagination et celui de son partenaire de sexe ;
  • Le BDSM est un choix de vie, non une mode à suivre.

J’écris chacun de mes articles du point de vue d’une femme soumise. Mais sachez que la plupart de ce que vous pouvez lire sur mon blog peut très bien s’adapter à un homme soumis. En effet, que vous soyez une femme, un homme ou un couple, mes articles pourront toujours vous aider. Du moins, c’est mon objectif à chaque fois que je partage avec vous mes expériences.

 

Des conseils, je pourrais vous en donner une dizaine. Mais j’ai préféré me concentrer sur les trois les plus importants, toujours d’après mon expérience. J’espère qu’ils vous seront utiles et que vous arriverez à mieux appréhender vos débuts dans la soumission. Pour ma part, en suivant les conseils que je vous ai cités, j’ai réussi de belles expériences dès le début. Tout cela en étant à l’aise avec mes fantasmes et ceux de mes maîtres.

Laisser un commentaire